Les deux dimensions du bonheur

Il existe une infinité de conceptions du bonheur et une myriade de citations à ce sujet. Si bon nombre d’entre elles se rejoignent, en témoignant par exemple de sa volatilité ou de l’inutilité de le chercher, certaines s’opposent de manière assez frontale. Par exemple, comment peut-on faire le grand écart entre la position selon laquelle ‘le plus grand bonheur est celui qui est partagé’ et celle que tient Jules Renard pour qui ‘il ne suffit pas d’être heureux, encore faut-il que les autres ne le soient pas’ ? A-t-on affaire à deux visions opposées du bonheur ou à deux types de bonheurs différents ? Dans ce cas, comment ces deux types de bonheur coexistent-ils ?

Dans un billet précédent (https://gaelbrule.com/2014/02/02/le-bonheur-est-il-une-femme/), je présentais les valeurs dites féminines et les valeurs dites masculines, deux ensembles de valeurs articulés autour de ces deux pôles socialement construits. Aux premières, s’ancrant autour de la collaboration et du partage s’opposent dialectiquement les secondes, qui tournent davantage autour de la compétition et de la conquête. Tentons de projeter ces deux systèmes de valeur sur la toile du bonheur et de définir un bonheur féminin, horizontal et un bonheur masculin, vertical.

Tout bonheur comprend une dimension horizontale et une dimension verticale, mais chaque société, chaque communauté, chaque personne diffère par la façon dont ces deux composantes s’articulent. Ces composantes, et les visons du bonheur qu’elles sous-tendent sont différentes à bien des égards. Le bonheur vertical agit dans un système fermé : ceux qui montent sont plus satisfaits, ce qui descendent le sont moins et quand il y a un gagnant, il y a mécaniquement un perdant. C’est un jeu à somme nulle. Le bonheur horizontal, lui, agit en système ouvert : il n’est pas fini, et est donc expansif : il peut soit se contracter, soit de dilater, d’où l’intérêt de cette deuxième composante. Si la première correspond à celle mise en avant par Jules Renard, ‘tu gagnes, je perds’, la seconde est potentiellement un réservoir sans limite de bonheur.

Ca n’est d’ailleurs pas un hasard si les sociétés scandinaves, sociétés les plus féminines dans leurs valeurs(le Japon étant la plus masculine, suivi de près par les sociétés anglo-saxonnes) occupent également les premières places des pays les plus heureux. Si les sociétés anglo-saxonnes contrebalancent quelque peu ces valeurs très masculines par des structures relativement horizontales, flexibles et une collaboration élevée, le Japon, au contraire, combine une société très masculine avec une structure très rigide et hiérarchisée : une bonne partie des gens se retrouvent arithmétiquement en bas de la pyramide et ce n’est donc pas un hasard de voir les japonais pointer parmi les moins heureux des sociétés développées.

Si l’on pense que le bonheur est un objectif sociétal possible et désirable, il est donc important de renforcer la composante horizontale et de limiter les aspirations verticales trop fortes. Il est toutefois loin d’être évident qu’une société complètement horizontale soit faisable ni même désirable. Cependant, il est probable que beaucoup de nos sociétés occidentales soient un peu trop verticales et que la composante du bonheur associée mette les gens en compétition de manière relativement contre-productive. Peut être serait-il préférable, au niveau sociétal et au niveau inter-individuel de s’orienter vers un bonheur horizontal, collectif, probablement plus sain que le jeu sans fin du loser/winner, gagnant/perdant. La bonne nouvelle est qu’il y’en a pour tout le monde, et plus encore, alors soyons généreux… partageons notre bonheur !

INDIA-RELIGION-HINDUISM

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to Les deux dimensions du bonheur

  1. dominique gauzin-müller says:

    Bonjour gael! Je viens de lire, et j’ai trouvé tes réflexions très justes. Parfait pour commencer la semaine en douceur et avec le sourire du partage. Bien à toi, dominique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s