Ressources sociales et bien-être

Étudier le thème des ressources relationnelles requiert de mobiliser des cadres théoriques et analytiques issus de la psychologie, de la sociologie ou des sciences politiques. Plusieurs composantes se dessinent en rassemblant ces apports. Nous en retenons deux dans le cadre de cette étude, le soutien et l’accès aux ressources sociales stratégiques et tentons de voirContinue reading “Ressources sociales et bien-être”

‘Manifeste pour le bonheur’ de Stefano Bartolini

Hier à l’atelier Fil Rouge, la Fabrique Spinoza avait le plaisir de recevoir Stefano Bartolini, qui venait présenter son livre ‘Manifeste pour le bonheur : comment passer d’une société de l’avoir à une société du bien-être’ pour la première fois en Français. Stefano Bartolini est professeur d’économie à l’université de Sienne, et son livre a euContinue reading “‘Manifeste pour le bonheur’ de Stefano Bartolini”

Le prix élevé du matérialisme

Chaque jour, nous recevons des signaux, des messages nous insinuant plus ou moins explicitement qu’une vie bien remplie est une vie remplie de biens, sous-tendant qu’une vie réussie et heureuse est une vie de consommation. Des sommes astronomiques sont dépensées chaque année pour soumettre chaque espace de vie à cette métaphysique consumériste, des toilettes auxContinue reading “Le prix élevé du matérialisme”

Robert Owen, un bonheur socialiste

Robert Owen(1771-1858) était un entrepreneur, réformateur et philanthrope Gallois. Robert Owen est considéré comme un des pères fondateurs du socialisme anglais et du mouvement coopératif. Actif de la fin du 18ème siècle au milieu du 19ème siècle, il est un entrepreneur brillant qui a repris un certain nombre d’affaires, presque toujours avec succès. Il repritContinue reading “Robert Owen, un bonheur socialiste”

Les deux dimensions du bonheur

Il existe une infinité de conceptions du bonheur et une myriade de citations à ce sujet. Si bon nombre d’entre elles se rejoignent, en témoignant par exemple de sa volatilité ou de l’inutilité de le chercher, certaines s’opposent de manière assez frontale. Par exemple, comment peut-on faire le grand écart entre la position selon laquelleContinue reading “Les deux dimensions du bonheur”

Après le ‘greenwashing’, le ‘happywashing’ ?

Au cours des vingt dernières années, le développement durable est trop souvent devenu un mot-valise complètement déconnecté de l’esprit initial, et largement repris par les as du marketing dans ce qu’on a appelé le ‘greenwashing’, terme anglais péjoratif, contraction de ‘green’ (vert) et de ‘brainwashing’ (lavage de cerveau). En le surutilisant, les publicités ont dépossédéContinue reading “Après le ‘greenwashing’, le ‘happywashing’ ?”

Le bonheur est-il une femme?

Le bonheur est-il une femme ? C’est du moins ce qu’affirmait Nietzsche  dans ‘Ainsi parlait Zarathoustra’, poème philosophique dans lequel il écrivait : “Ainsi parlait Zarathoustra. Et il attendit son malheur toute la nuit : mais il attendit en vain. La nuit resta claire et silencieuse, et le bonheur lui-même s’approcha de lui de plus en plus. VersContinue reading “Le bonheur est-il une femme?”

Le paradoxe du choix et de la satisfaction (en collaboration avec la Fabrique Spinoza)

Le paradoxe du choix et de la satisfaction La multiplication des choix consacre l’idée d’épanouissement: avoir plus de choix permet d’avoir la liberté de choisir. Acception pleine de bon sens, et pourtant différentes études tendent à montrer que l’augmentation des choix dans la société de consommation ne correspond pas à une augmentation du bien-être, bienContinue reading “Le paradoxe du choix et de la satisfaction (en collaboration avec la Fabrique Spinoza)”